Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard

10 Feb

Février émoussé

Publié par DCD

Midi sonne au village de la vallée voisine.

Un soleil blanc s'est hissé doucement dans le ciel.

La douceur percheronne berce les haies encore dénudées. 

Dans les prés, un renard se réchauffe immobile. Il ne me voit pas m'approcher, ne sent pas mon odeur, n'entend pas mon déclencheur. Etrange ...

Quand il se lève enfin, ce tableau enchanteur dévoile l'épilogue d'une tragédie naturelle : le renard boite de la patte arrière, sa croupe porte la marque d'une blessure.

Attaque d'un chien errant ? Morsure d'un piège ? Choc avec un véhicule ? Balle de chasseur ? Les dangers sont nombreux pour le renard roux.

La douleur a émoussé ses sens. Il s'en va derrière la colline, après avoir avalé un ultime rongeur. Tant qu'il arrive à se nourrir, la fin n'est pas écrite ... 

Après les brumes matinales, les chevreuils profitent eux aussi d'un mois de février adouci.

Commenter cet article
A
beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement. au plaisir
Répondre

Archives

À propos

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard