Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard

Pinson-chaton

Dans la vallée de l'Essonne, au cœur du marais de Misery, les saules offrent leurs chatons au pinson et autres passereaux du printemps. Dans les joncs, les vaches écossaises broutent de tous temps. Au-dessus d'elles un milan noir passe et repasse ...

Lire la suite

Repas pascal

Un nouvel invité à la souche : Le pinson des arbres Les habituées accueillent le nouveau chacune à leur manière. La sitelle l'observe de haut avant de prendre graine ... La mésange bleue garde l'oeil avant d'attaquer son casse-croûte. La mésange charbonnière...

Lire la suite

Le rouge et le noir

Le cri du pic noir résonne dans toute la futaie ce matin. Il fait écho à son cousin le pic épeiche dont les rémiges noires piquées de blanc s'agitent sur une branche morte d'un vieux charme. La mésange à longue queue arbore elle aussi un ramage noir qui...

Lire la suite

Giboulée

Nuages gris-blanc, ciel bleu, pluies froides, giboulées glacées, le vent est le maître du temps. Adossé à un tronc de chêne, je sens les douces oscillations de l'arbre qui danse avec les rafales. Dans le lierre qui enlace les hêtres, une grive musicienne...

Lire la suite

Archives

À propos

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard