Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard

Pie-grièche échorcheur au piquet

C'est Madame pie-grièche qui inaugure les piquets de la prairie de Sorques ce matin. Plus tard, plus loin, Monsieur et le rejeton de l'année se mettent également à la chasse. Les festivités sont interrompues par un geai qui souhaite se joindre aux festivités...

Lire la suite

Maître Renard

Maître renard, sur sa botte perché, Perçut un soir photographe approcher. Hésitant et tournant, il choisit de trôner. Il est maître en ces lieux mais l'affût peut rester. le renard délaisse finalement son trône du cœur joli, et s'en va se cacher dans...

Lire la suite

Rondes

Séléné s'arrondit dans la nuit. Du crépuscule à l'aube, c'est la ronde éternelle de l'été. Le soleil est encore haut lorsque le renard sort inspecter son territoire. En une journée, son royaume est passé d'herbes folles à rouleaux de paille. Il n'a pas...

Lire la suite

Le crépuscule des engoulevents

Le jour s'estompe enfin, bleu cyan, bleu nuit. Les chants s'apaisent enfin, et c'est le crépuscule. Aux aguets, en chemin, j'observe et j'écoute, heureux. Je sais bien qu'il est là, sur une branche ou à terre. L'inconnu des forêts est un oiseau mystère....

Lire la suite

Archives

À propos

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard