Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoires naturelles

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard

Premier épervier

A 16 heures, première attaque de l'épervier piquant tout droit vers mon affût. Moins d'une seconde et il disparaît déjà au-dessus de mon filet de camouflage. J'ai eu aussi peur que les passereaux qui se nourrissaient sur les bords du bassin. 16 heures...

Lire la suite

Envols

Pendant que certains se nourrissent, d'autres se baignent. Puis tous repartent dans les branches protectrices. Mésange charbonnière Moineau domestique

Lire la suite

L'or du soir

Les derniers rayons du jour teintent d'une lumière sépia les mésanges qui se chamaillent sur les herbes sèches. mésange bleue mésange charbonnière

Lire la suite

Dans les feuilles

Pour se nourrir, l'acrobate mésange bleue prend toutes les positions, s'accroche à une patte, tête à l'envers, voltige sur place pour se rattraper et invente bien d'autres tours ...

Lire la suite

En rouge et jaune

Sur un fond de lisière jaune, la haie rouge de berbéris offre ses épines et son lacis végétal protecteur aux mésanges et troglodytes. Mésange bleue Mésange charbonnière Troglodyte mignon

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Archives

À propos

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard