Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoires naturelles

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard

Gobemouche noir

Comme chaque année depuis trois ans, un gobemouche noir passe au bassin fin août. Cette année, il vient à plusieurs. Cette famille pourchasse les insectes entre poirier, if, chêne et frêne. Tous prennent des forces pour la migration qui s'approche.

Lire la suite

Happy apivore

Sortie des bois, une bondrée apivore se pose sur une branche morte en lisière. Souvent confondue avec la buse variable, elle s'en distingue par son œil jaune. En vol, ses poignets apparaissent sombres, sa queue possède plusieurs barres noires. Enfin,...

Lire la suite

Pic et pic

Dans une haie, un pic épeiche juvénile admire le soleil levant en attendant la becquée d'un parent. Au bord du bassin, un pic vert mâle recherche son petit déjeuner.

Lire la suite

Publié depuis Overblog

Le merle noir a réussi à attraper dans les herbes une libellule. Comment a-t-il fait ? En général, il attrape des proies immobiles dans les herbes. Or les libellules sont réputées pour leur vol acrobatique et vif. Un indice en bas à droite de la photo...

Lire la suite

bleu des anges

Aux premières chaleurs, les mésanges viennent boire et se baigner au bassin, après avoir bien vérifié l'absence de danger du haut d'un perchoir.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Archives

À propos

"Il saute du lit de bon matin [...]. Il lève l'image des blés mobiles, des luzernes appétissantes et des prairies ourlées de ruisseaux. Il saisit au passage le vol d'une alouette ou d'un chardonneret. Puis il rentre au bois. [...] Dehors, il fixe un moment, au point que son œil éclate, le soleil qui se couche et dévêt sur l'horizon ses lumineux habits, ses nuages répandus pêle-mêle. Enfin, rentré chez lui, la tête pleine, il éteint sa lampe et longuement, avant de s'endormir, il se plaît à compter ses images. Dociles, elles renaissent au gré du souvenir." Le chasseur d'images, Histoires Naturelles de Jules Renard